graine du savoir

Finale régionale 2018 Bouaké du championnat Graine du Savoir

Le dimanche 4 Mars dernier, s’est tenue la cérémonie de récompense de la 2ème édition Bouaké du concours ̏ Graine du savoir  » organisé par la Fondation AHINTIE. Cette activité d’envergure, prévue se dérouler au palais du carnaval de la mairie de Bouaké, s’est finalement tenue au Campus 1 de l’Université Alassane OUATTRA, Amphithéâtre B.  Ce concours, selon Ghislain DONGO, se veut être un moyen d’apprentissage, de renforcement et de développement de capacité pour les élèves, afin que ceux-ci apprennent à bien écrire pour bien dire et bien exprimer leurs pensées. Subséquemment, les initiateurs du ̋ concours graine du savoir ̋ entendent aider les jeunes gens à bien structurer leurs pensées et leurs phrases, et ce, en écrivant correctement suivant les règles de grammaire et de syntaxe. Pour ce faire, deux concours étaient au programme, un concours de Dictée et un concours de Débat.  Le concours de Dictée a enregistré cinq cent (500) candidats, issus de douze (12) établissements (privé et publique) de la ville de Bouaké. Étaient en compétition les établissements suivants :

  • Collège les HEURES CLAIRES BOUAKE
  • Collège la Maison de BAMBI BOUAKE
  • Collège le JOURDAIN BOUAKE
  • Collège Moderne Jeunes Filles BOUAKE
  • Collège Saint JACQUES Bouaké
  • Collège Privé TUSSUAMY BOUAKE
  • Collège YAMOUSSO MARIE THERESE BOUAKE
  • Groupe Scolaire ESPERANCE BOUAKE
  • Lycée Moderne Jeunes Filles BOUAKE
  • Lycée Municipal DJIBO SOUNKALO BOUAKE
  • Collège Henri POINCARE BOUAKE
  • Lycée Moderne NIMBO BOUAKE

Le concours de Débat consiste à amener les élèves à donner leur point de vue sur des sujets liés à l’éducation et à la société ; ceci devant développer chez les jeunes gens le sens de la responsabilité.  Étaient en compétition pour ledit concours, le collège Tsunami, le Lycée Djibo Sounkalo et le Lycée moderne Jeune fille de Bouaké. A cet effet, un jury composé par Monsieur Alassane KADOGOGNON, chef d’agence de Banque à Bouaké, Monsieur Guy BERTHAUMIEU, Consultant en communication et coach en Développement personnel et enfin, Mademoiselle Alimata KONE, agent de Ressources humaines, a départagé les différentes écoles. Après la phase des demi-finales, la grande finale a opposé le Collège Tsunami au Lycée Moderne Jeune Fille de Bouaké. Il est a noté que tous les candidats aux différents concours ont reçu un diplôme de participation. En revanche, les lauréats des différents concours susmentionnés ont reçu des prix pour encourager leur effort et leur mérite. Pour ce qui est des résultats, le premier prix du concours de Dictée a été remporté par BOA Delpech Emmanuel élève en 3ème au collège Henri POINCARE suivi de DION Keren Axa élève en 6é dans le même établissement ; le vainqueur du concours de Débat est le Lycée Moderne jeune Fille de Bouaké qui remporte le premier prix devant le Collège TUSSUAMY finaliste et le lycée Municipal DJIBO SOUNKALO. Toutefois, le prix du meilleur débateur a été remporté par l’élève TOURE Marcelle du lycée Municipal Djibo Sounkalo. Cette initiative de la fondation AHINTIE est noble au regard des enjeux qui lui sont assignés, notamment la promotion de l’excellence en milieu scolaire, la réduction du taux d’échec scolaire dû à la fréquence de fautes de grammaires et de syntaxes dans les textes des élèves. C’est donc une belle alternative à encourager et à saluer, surtout qu’il va dans le sens du perfectionnement du système éducatif ivoirien. Et le ministère de l’éducation nationale et les partenaires techniques du système éducatif ivoirien gagneraient à l’encourager comme l’a fait Monsieur William ALDO cadre de Bouaké. Ce fut dans une atmosphère pleine d’enthousiasme et de joie que les élèves, qui ont effectué nombreux le déplacement, ont vécu ce moment important. Que le meilleur advienne !

Kouassi Elysée étudiant Université AO Bouaké

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auteur de l’article : admin